Accueil ::> Actualités des classes ::> Classe CM1 ::> Du 23 novembre au 28 novembre

Du 23 novembre au 28 novembre

samedi 28 novembre 2020, par Mme Précigou.

Lundi 23 novembre
Malin, Dalin !
Le skipper d’Apivia a joué juste. Son petit décalage sous le vent de LinkedOut au plus près du petit front froid lui a permis de toucher un peu plus d’air que son adversaire et de prendre ainsi la tête du classement de 9h ce matin.

Alex Thomson fait le point sur ses réparations
Au beau milieu de l’Atlantique Sud, le skipper d’HUGO BOSS travaille d’arrache-pied pour consolider les fissures de son IMOCA rose et noir.

Jérémie Beyou (Charal) a des conditions compliquées depuis deux ou trois jours, le vent est léger et très instable. Il se bat donc pour sortir de cette zone pour pouvoir progresser dans l’hémisphère Sud.

Mardi 24 novembre
L’objectif pour Charlie Dalin (Apivia) et Thomas Ruyant (LinkedOut) est de réussir à contourner l’anticyclone de Sainte-Hélène par son côté Est en profitant toujours d’un petit couloir de vent au Nord de la dépression peu active qui scinde actuellement l’anticyclone en deux.
Le groupe des poursuivants a commencé à empanner dès lundi soir vers le Sud pour franchir le front et aller chercher le passage à l’Ouest de l’anticyclone.

Jeudi 26 novembre
La tête de flotte et le premier groupe de chasseurs vont connaître en quelques heures un changement radical de conditions de navigation. Sous l’anticyclone de Sainte-Hélène un bon flux d’Ouest va les propulser rapidement vers le cap de Bonne Espérance qui n’a jamais aussi bien porté son nom… Demain, ambiance humide et ventée, cap sur les Îles Kerguelen que les premiers devraient atteindre aux alentours du 5 décembre.

vendredi 27 novembre :
Des dommages sur le safran de HUGO BOSS se seraient produits vers 19h00 ce vendredi soir. Alex Thomson était en 12e position.

Isabelle Joschke, pour affronter les mers du Sud, voulait impérativement avoir de nouveau un balcon. Après treize heures de labeur à bord la navigatrice a pu réparer et foncer vers le Sud l’esprit plus léger.

La première partie de la flotte a mis le cap à l’Est. Les skippers naviguent désormais dans les Quarantièmes.

Samedi 28 novembre
Apivia est tout de même largement en tête à deux jours du passage à la longitude du cap de Bonne-Espérance…
Charlie Dalin a fait le break : il possède ce samedi matin plus de 300 milles d’avance sur Thomas Ruyant.

Malheureusement la décision est tombée : faute de pouvoir réparer son safran, Alex Thomson abandonne le Vendée Globe. Le skipper britannique va faire route vers Le Cap pour mettre son HUGO BOSS à l’abri.

La classe de CM1